Prévention contre les chenilles processionnaires

 

Prévention contre les Chenilles processionnaires

Par leur structure particulière, les poils s'accrochent facilement aux tissus (peau et muqueuse) y provoquant une réaction urticarienne par libération d'histamine (substance aussi libérée dans les réactions allergiques). Ces propriétés urticantes persistent même après la disparition de la chenille (réactions au niveau de la peau, des yeux, des voies respiratoires, du système digestif).
 
 Les cocons se localisent sur les pins ou les cèdres, formant un manchon gris argenté sur les rameaux ou les aiguilles de pin.
 
 Avec les températures actuelles, plus chaudes, sur notre département les éclosions sont en cours avant transformation de cette chenille en papillon de nuit.
 
 Recommandations :
 - ne pas s'approcher de ces chenilles ou de leurs cocons et surtout ne pas les toucher. L'éclosion a eu lieu 5 à 6 semaines après la ponte (éclosion durant l'été entre juin et septembre selon le climat),
 - ne pas se promener sous un arbre porteur d'un nid,
 - porter des vêtements protecteurs dans les zones infestées (manches et pantalons longs),
 - éviter de vous frotter les yeux en cas d'exposition mais aussi pendant et au retour d'une balade,
 - en cas de doute, prendre une douche et changer d'habits en rentrant,
 - après une 1ère réaction allergique aux poils de chenilles, il faut éviter tout nouveau contact car des réactions de plus en plus sévères sont à craindre.
 
 En cas d'apparition de symptômes sévères, il est recommandé de consulter rapidement un médecin ou un service d'urgences.
 
 Consultez le site suivant de l'Agence Régionale de Santé :
 https://www.auvergne-rhone-alpes.ars.sante.fr/chenilles-processionnaires .

www.jeunes.gouv.fr

www.jeunes.gouv.fr


Plan Prévention Eté

http://www.preventionete.sports.gouv.fr/

> Prévention des risques en montagne l'été - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,17 Mb