Derniers communiqués

Lauréats isérois de l'appel à projet Résilience

 
 
Communiqué de presse du 10 mars 2021

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Grenoble, le 10/03/2021

Le 4 mars 2021, Agnès PANNIER-RUNACHER, ministre déléguée chargée de l’industrie, a annoncé à Bernin une nouvelle vague de 105 projets lauréats de l’appel à projets « résilience », dont 8 en Isère.

Majoritairement portés par des PME, les projets retenus concernent les secteurs stratégiques. En Isère, ce sont 8 entreprises des secteurs de l’électronique, de la santé, des télécommunications 5G et du secteur fournissant des intrants essentiels à l’industrie qui remportent ce soutien :

- BH TECHNOLOGIES : PME basée à Grenoble, BH TECHNOLOGIES porte un projet qui vise à exploiter les performances de la 5G pour développer des solutions de gestion intelligente des déchets et de l’éclairage public à destination des collectivités territoriales. La faible latence et la connectivité accrue de la 5G permettront de proposer des fonctionnalités innovantes, comme des capteurs 5G à base d’imagerie 3D afin d’optimiser le tri et la collecte des déchets. Ce projet permettra de créer 9 emplois directs.

- CEDRAT TECHNOLOGIES : PME implantée à Meylan, Cedrat Technologies est spécialisée dans la conception et la fabrication d’actionneurs, de capteurs et de systèmes mécatroniques, dans différents domaines (spatial, médical, etc.). Son projet porte sur l’industrialisation de mécanismes de pointage optique innovants, destinés aux communications par laser prévues dans les futurs marchés spatiaux de constellations géantes de satellites.

- MICROOLED : PME implantée à Grenoble, MICROOLED est un fournisseur mondial de micro-écrans OLED. À travers un procédé innovant, l’objectif du projet est de développer en France une ligne industrielle de production correspondant à l’étape de colorisation des micro-écrans pour laquelle les seuls fabricants dans le monde sont basés en Asie. La chaîne de valeur sera ainsi intégralement localisée en France et jusqu’à 110 emplois pourraient être créés.

- ERAS LABO : PME située à Saint-Nazaire, ERAs labo propose de mettre au point un produit pharmaceutique de qualité GMP, ce qui permettra de sécuriser dans un premier temps les approvisionnements de la France puis de l’Europe. Le dicobalt édétate constitue un antidote puissant des ions cyanures in vivo réservé aux intoxications cyanidriques sévères ; actuellement la production de cette substance active n’est pas réalisée dans des conditions GMP.

- ARYBALLE TECHNOLOGIES : PME située à Grenoble, Aryballe Technologie a développé une technologie unique d’olfaction digitale. Le projet vise à soutenir la première industrialisation de son nez électronique et d’ancrer dans son territoire cette entreprise qui pourrait porter un leadership français à l’international, tout en garantissant la localisation de ses capacités de production en France. 41 emplois pourraient être créés.

- LYNRED : GE implantée à Veurey-Voroize, LYNRED développe le projet SILK, portant sur la création d’une nouvelle filière de développement et de fabrication de détecteurs proche infrarouge petits pas pour les applications de contrôle industriel. En plus de développer une vingtaine d’emplois à horizon 2030, ce projet permettra de diminuer le niveau de dépendance aux importations par la relocalisation d’une partie de l’activité de développement en France.

- ECOAT : PME située à Salaise-sur-Sanne, Ecoat est une start-up de la chimie verte qui a développé un procédé innovant de production de polymères biosourcés pour la formulation de peintures. Son projet consiste à construire une nouvelle usine. Cela permettra de répondre à des enjeux écologiques (matières premières d’origines renouvelables) et d’augmenter sa compétitivité. Près de 30 emplois devraient être créés grâce à ce projet.

- GLYCOBAR : PME située à Meylan, GlycoBAR a développé une technologie qui permet de filtrer le plasma sanguin groupé pour y éliminer les anticorps et ainsi le rendre compatible avec tous les receveurs, quel que soit le donneur. Ses clients développent des dispositifs médicaux utilisant cette technologie. Ce projet permettra à l’entreprise de se doter d’un outil de production de plus haut volume permettant de faire face à la demande mondiale.

Le préfet de l’Isère adresse ses félicitations à ces entreprises et se réjouit de voir franchie une étape supplémentaire dans la mise en œuvre du volet industriel du plan de relance. Il est important que les industries à forte valeur ajoutée qui maillent le territoire isérois sachent saisir les opportunités offertes par le plan de relance.

La mise en ligne des informations concernant les appels à projets en Isère est accessible sur le site https://www.isere.gouv.fr

> 2021.03.10 France Relance AAP Résilience - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,05 Mb