Retrait gonflement des sols argileux

 

Les phénomènes de retrait-gonflement de certaines formations géologiques argileuses provoquent des tassements différentiels qui se manifestent par des désordres affectant principalement le bâti individuel. Ces phénomènes apparaissent notamment à l’occasion de période de sécheresse – réhydratation. Le retrait par assèchement des sols argileux lors d’une sécheresse prononcée et/ou durable produit des déformations de la surface des sols (tassements différentiels). Il peut être suivi de phénomènes de gonflement au fur et à mesure du rétablissement des conditions hydrogéologiques initiales.

Dans ce contexte, la politique de prévention de ce risque évolue. Ainsi en application de l'article 68 de la loi ELAN du 23 novembre 2018, et afin de réduire le nombre de sinistres liés à ce phénomène, le décret n° 2019-495 du 22 mai 2019 relatif à la prévention des risques de mouvement de terrain différentiel consécutif à la sécheresse et à la réhydratation des sols argileux, crée une section du Code de la construction et de l'habitation spécifiquement consacrée à la prévention des risques de mouvement de terrain différentiel consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols. Applicable depuis le 1er janvier 2020, ce décret concerne les zones exposées au retrait-gonflement d’argiles (exposition forte ou moyenne).
Il impose :
- la réalisation d'études de sol en cas de vente d'un terrain non bâti constructible
- la prise en compte de recommandations ou de techniques particulières de construction, par le maître d'ouvrage et le constructeur,  dans le cadre des contrats  passés pour la construction de certaines catégories d'immeubles
Pour plus de précisions sur ces obligations réglementaires, consulter le site du Ministère de la Transition Ecologique

Plaquette "Construire en terrain argileux :  la réglementation et les bonnes pratiques".

> plaquette "Construire en terrain argileux : la réglementation et les bonnes pratiques" - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 5,34 Mb

> décret 2019-495 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,17 Mb

L’Isère est modérément touchée par le phénomène mais comporte des zones d'exposition moyenne, concernées par les obligations du décret du 22 mai 2019.
 
Cartographie du département de l'Isère de cet aléa afin de délimiter les zones les plus exposées :

> 2021_retrait_gonflement_des_argiles-1 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,96 Mb

Informations sur le phénomène retrait - gonflement des argiles : Site Géorisques

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter une cartographie dynamique à l'échelle de la commune  sur tous les risques et notamment sur le retrait-gonflement des argiles : Les risques sur ma commune

Site expert :

Réseau National de Surveillance Sismique :

http://renass.unistra.fr/