Les interventions particulières sur certaines espèces

Les colombidés

 

Les principales espèces de colombidés présents en Isère

  • Le pigeon Bizet

Espèce chassable, inscrite à l’Annexe II-Partie B de la Directive Oiseaux, à l’Annexe III de la Convention de Berne, à l’Annexe III de la Convention de Washington et à l’annexe A du règlement CEE/CITES.

pigeon.biset

Le pigeon biset peut être considéré comme l'ancêtre du pigeon domestique particulièrement bien connu et abondant dans les villes et dans les villages, même si ce dernier, en raison de croisements continus, a perdu beaucoup des caractéristiques morphologiques qui définissent son prédécesseur. Il possède une silhouette assez remarquable : corps trapu, ailes étroites et pointues, tête ronde et petite, bec mince et court. En général, son plumage est gris bleuté, plus pâle sur le dos et avec des tons verts et violacés sur les côtés du cou. Le croupion est blanc, les ailes portent deux barres de couleur noire qui se remarquent bien, surtout en vol. Vu du dessous, on aperçoit parfaitement les axillaires blanches. (C'est le seul pigeon à posséder cette caractéristique). La tête, la poitrine et le ventre ont un ton gris bleuté plus sombre que les plumes du dos. Le bec est gris avec la base blanche. Les jambes et les pieds sont rouges, et l'iris orange rougeâtre avec un anneau oculaire intérieur jaune. (source:www.oiseaux.net)


  • Pigeon ramier

Espèce chassable, inscrite à l’Annexe II-Partie A et III/1de la Directive Oiseaux

pigeon.ramier

Les deux sexes sont semblables. Les oiseaux adultes ont un plumage bleu-gris, rosâtre sur la poitrine et une tache blanche sur le côté du cou. En vol, on voit les croissants blancs de ses ailes et une bande terminale noire sur sa queue. Le bec est rougeâtre avec une extrémité jaune et les pattes sont roses. Les jeunes sont plus ternes et n'ont pas de tache blanche sur le cou. Confusion possible avec le Pigeon biset et Pigeon colombin .

(source:www.pigeon.net)


  • Le pigeon colombin (liste rouge européenne)

Espèce dont la chasse est autorisée en France, inscrite à l'annexe II-Partie B de la Directive Oiseaux et à l'annexe III de la Convention de Berne.

pigeon.colombin

Le pigeon colombin est le plus petit membre appartenant au genre columba en Europe. Son plumage est à dominante bleutée et gris violet, avec un éclat métallique typique sur le cou. Les pattes sont rouge-corail vif et soutenu. Le blanc sur les côtés du cou et le bord des ailes , caractéristique du Pigeon ramier , et le croupion d'un blanc éclatant typique du Pigeon biset ou de ses descendants domestiqués sont absents chez le colombin. (source:www.oiseaux.net)


  • Tourterelle des bois

Espèce dont la chasse est autorisée en France, inscrite à l'annexe II-Partie B de la Directive Oiseaux et à l'annexe III de la Convention de Berne.

tourterelle.des.bois

La Tourterelle des bois est le plus petit colombidéeuropéen. La coloration du plumage est pratiquement identique pour les deux sexes chez les adultes : la tête et le cou sont gris, la gorge nuancée de rose (plus colorée chez le mâle), le dos est brun-gris, le ventre blanc ainsi que lessous-caudales, lesquelles contrastent, au vol, avec le dessous des ailes gris bleu. Les couvertures alairessont noires bordées de marron, donnant un aspect d’écailles de tortues d’où l’origine de son nom. Un damier noir et blanc est présent sur chaque coté du cou. Le bec est noir, lespattes rouge framboise, l’iris rouge orangé et le cercle orbitalrouge (plus marqué chez le mâle). Les juvéniles sereconnaissent par l’absence des damiers sur le cou, une couleur générale plus brune (marron), et par la présence de lisérés clairs sur les couvertures alaires et les rémigesprimaires. (source : www.oiseaux.net)


  • Tourterelle Turque

Espèce dont la chasse est autorisée en France, inscrite à l'annexe II-Partie B de la Directive Oiseaux

tourterelle.turque

D'allure élancée, sa silhouette évoque souvent celle d'un petit rapace , ce qui lui vaut régulièrement les foudres des passereaux .

La tourterelle turque a le plumage gris-sable clair. Les parties supérieures sont gris clair chamoisé sur les ailes , le dos et la queue. Les parties inférieures sont légèrement chamois rosé clair sur la poitrine et l'abdomen .

Les ailes présentent un léger dessin écaillé avec des liserés clairs, et les primaires sont foncées. La longue queue a les plumes externes blanches et les médianes sont grises. Les sous-caudales ont la base noire et de larges extrémités blanches.
La tête est claire, gris-sable, avec un demi-collier noir sur la nuque.
Le bec est noir, relativement court et fin. Les yeux sont rouge-brun. Les pattes et les doigts sont roses.

Les deux sexes sont semblables. Le juvénile n'a pas le demi-collier noir. (source : www.oiseaux.net)


La chasse des colombidés

La chasse des cinq espèces de colombidés est soumise à des dispositions très précises en ce qui concerne par exemple le temps de chasse.

Les règles communes

Les principes juridiques qui gouvernent l’établissement des périodes de chasse, ouverture et fermeture, pour les oiseaux migrateurs, sont de la compétence ministérielle (art. L.424-2 et R.424-9 du Code de l’Environnement).

> AM 2006-03-24_Ouverture chasse aux oiseaux de passage et au gibier d eau - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,09 Mb

> AM 2009-01-19_Fermeture chasse aux oiseaux de passage et au gibier d eau - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,09 Mb

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000456442

modifié qui prévoit :

• une date d’ouverture de la chasse qui est celle de l’ouverture générale dans les départements pour le pigeon biset, le pigeon colombin, le pigeon ramier et la tourterelle turque ;

• une date d’ouverture au dernier samedi d’août pour la tourterelle des bois ; de cette date jusqu’à la date d’ouverture générale dans le département, la chasse doit être exercée à poste fixe matérialisé de main d’homme et à plus de 300 mètres de tout bâtiment. Quant aux fermetures, elles ont été fixées par un arrêté ministériel du 19 janvier 2009

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000020128976

relatif aux dates de fermeture de la chasse aux oiseaux de passage et au gibier d’eau, modifié par un arrêté du 18 janvier 2010.

Dans les faits, il faut distinguer le cas le plus général : la fermeture des trois pigeons intervient le 10 février, celle des deux tourterelles le 20 février.


La régulation à tir des colombidés dans cadre de la protection des cultures

Conformément à l'article L.427-6 – alinéa 2 du Code de l'Environnement, les cultivateurs peuvent procéder, si ils sont chasseurs, ou faire procéder à la destruction des espèces non domestiques pour prévenir des dommages importants aux cultures.

Les opérations de destructions peuvent être réalisées par le propriétaire ou son délégataire (chasseur(s) membre(s) ou pas de l'ACCA locale) ou être déléguées au président de l'ACCA.


La régulation des pigeons des villes

Se référer à la notice suivante :

> Notice destruction pigeons domestiques - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,23 Mb