Ouverture du dispositif d'urgence en vue de soutenir les exploitations agricoles d'élevage porcin

 
 
Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation débloque une enveloppe de 75 millions d’euros afin d’accompagner les exploitations agricoles d’élevage porcin les plus fragiles dont l’effet combiné de la hausse des coûts de production et la baisse des cours pèse sur leur trésorerie au risque de mettre en péril leur activité.

 L’enveloppe relève du régime d’aide d’État COVID 19.

L’aide est forfaitaire. Elle s’élève à 15 000 € par exploitation avec application de la transparence GAECGroupement agricole d'exploitation en commun. Elle ne pourra être versée que si les pertes d’exploitations subies depuis septembre 2021 sont au moins égales à 15 000 €.

Sont éligibles à cette aide les éleveurs porcins propriétaires de leurs animaux.

Si toutes les demandes d’aide des éleveurs isérois ne pouvaient être financées, une priorisation des dossiers sera effectuée en fonction :

  • du taux de spécialisation de l’exploitation en élevage porcin,
  • du système d’alimentation des animaux et des modalités de commercialisation de la viande,
  • du statut de jeune installé,
  • de la situation de fragilité de l’exploitation agricole.

L’aide est à demander par télédéclaration sur le site « démarches-simplifiées » via le lien :

https://www.demarches-simplifiees.fr/commencer/isere-aide-urgence-porcs

La date limite de dépôt est le 17 mars. Sont à fournir un extrait Kbis, un RIB et une ou plusieurs pièces comptables justifiant d’une trésorerie dégradée récemment. Les pièces à fournir sont précisées dans le formulaire de demande.

Pour toute question sur ce dispositif, vous pouvez contacter la direction départementale des territoires à l’adresse : ddt-sadr@isere.gouv.fr ou au : 07-88-31-87-92.

Par ailleurs, la MSA soutient économiquement les exploitants porcins en difficulté en augmentant l’enveloppe de prise en charge de cotisations. Les exploitants en difficulté de trésorerie pourront également solliciter un report de cotisations.

Enfin, la MSA et ses partenaires peuvent accompagner les agriculteurs en fragilité dans le cadre du dispositif sillon dauphinois (Réagir).

Vous pouvez contacter la MSA à l’adresse mail suivante : ctxadn.blf@alpesdunord.msa.fr