Actualités

Médicaments et conduite, adoptez les bons réflexes !

 
 

  En France un accidenté de la route sur 10 a été exposé à un médicament potentiellement dangereux pour la conduite.

médicamenet et conduite

 

Une prise en compte insuffisante des pictogrammes

La consommation de médicaments à risque (niveau 2 et 3) serait responsable de 3 à 4 % de l'ensemble des accidents corporels en France. La prise, notamment de benzodiazépines ou apparentés (anxiolytiques ou hypnotiques) et d'antidépresseurs, augmente significativement le risque d'être responsable d'un accident de la route, en particulier aux étapes clés d'initiation ou de modification du traitement.

Or 11,5 millions de Français consomment des benzodiazépines au moins 1 fois dans l'année.

Aujourd'hui la connaissance des pictogrammes de sensibilisation des usagers aux risques de prise de médicaments sur la conduite est insuffisante. Dans ce contexte, il est primordial de rappeler les bons réflexes à adopter pour allier médicaments et conduite sans risque.

pictogrammes-medicaments_imagelarge

Pour accéder à la liste des médicaments porteurs de pictogrammes d’alerte, rendez-vous sur  http://www.vidal.fr/infos-pratiques/id10-450.htm

Plus d'infos sur www.securite-routiere.gouv.fr