Communiqués 2014

Le préfet de l’Isère communique en réponse à Monsieur Olivier BERTRAND, conseiller général de l’Isère

 
 
Communiqué du 6 février 2014

Grenoble, le 6 février 2014

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le préfet de l’Isère communique en réponse à Monsieur Olivier BERTRAND, conseiller général de l’Isère

Monsieur, Richard SAMUEL, Préfet de l’Isère, répond à Olivier BERTRAND suite à un courrier envoyé par le conseiller général, relatif à la « contamination nucléaire » à l’institut de géologie Dolomieu de l’université Joseph Fourier (UJF) :

L'Institut de géologie Dolomieu de l’UJF disposait d’une collection minéralogique, à l’instar de nombreuses universités en France. Les roches sont naturellement radioactives et certains minerais présentent une radioactivité naturelle plus forte que la moyenne.

Lors de l’arrêt des activités du laboratoire, il y a plus de 5 ans, les minéraux les plus radioactifs ont été en partie repris par l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (ANDRA) et les moins radioactifs ont été placés dans une galerie souterraine à proximité du bâtiment en attente de reprise par l’ANDRA. Cette galerie contient également des solutions d’uranium très dilué.

En 2013, l’UJF qui compte à terme revendre le bâtiment Dolomieu a fait réaliser un contrôle radiologique des locaux où des minéraux étaient entreposés et manipulés (par exemple pour dilution dans l’acide avant analyse). Au mois de mars 2013, cette expertise a mis en évidence un faible niveau de contamination des locaux. Toutefois, quelques travaux de mise en propreté radiologique étaient nécessaires (assainissement de quelques surfaces de sol, traitement d’un évier en béton, évacuation de certains objets en filière adaptée). La société D&S a commencé ces travaux au mois d’avril 2013 pour le compte de l’UJF. Les déchets issus de ce chantier ont été stockés dans la galerie susmentionnée. L’UJF a pris contact avec l’ANDRA pour étudier les possibilités de reprise du contenu de la galerie.

Mercredi 29 janvier 2014, l'accès à la galerie a été forcé (sciage de 2 barreaux et forçage de la porte).

Le vendredi 31 janvier 2014 matin, la situation était la suivante : l’accès à la galerie n’était plus sécurisé à la suite de l’infraction du 29 janvier, quelques objets (un regard, un chiffon) faiblement radioactifs se trouvaient dans le bâtiment Dolomieu malgré les travaux de mise en propreté radiologique engagés en avril 2013, et une surface de 20cm2 de terres faiblement contaminées a été détectée devant le bâtiment.

Au regard des éléments communiqués par l’UJF, ce laboratoire ne relève pas du régime d’autorisation au titre du code de la santé publique pour son activité nucléaire. Les enjeux radiologiques sont globalement faibles.

Toutefois, afin d’assurer la propreté radiologique du site, le vendredi 31 janvier au soir, à la demande de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), l’UJF a sécurisé la galerie, mis en place une signalisation d’interdiction d’accès et mis en place un zonage autour des terres faiblement contaminées situées devant le bâtiment. L’ASN a également demandé à l’UJF d’étendre le gardiennage en place la nuit à l’ensemble de la journée.

De plus, une équipe de deux inspecteurs de l’ASN s’est rendue sur place le 05 février 2014 pour contrôler l’avancement des mesures de protection en matière de propreté radiologique qui avait été demandé à la suite de l’événement du 31 janvier, et la gestion par l’Université Joseph Fourrier des minerais légèrement radioactifs.

Cette inspection fera l’objet dans les semaines qui viennent d’une lettre de suite qui sera envoyée notamment à Monsieur Olivier BERTRAND et qui sera rendu disponible sur le site Internet de l’ASN, conformément à sa mission de transparence.

Contact presse :

Préfecture de l’Isère - Service communication

04-76-60-48-07 / communication@isere.pref.gouv.fr

Le communiqué :

> Communiqué presse réponse à Olivier Bertrand - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,04 Mb