L’Isère, un grand département forestier

 
 

Les 254 200 hectares de forêt (source Inventaire forestier national 1997) représentent 1/3 de la surface départementale. Seulement 210 400 ha sont productifs.

Les peuplements forestiers sont très variés, depuis les cembraies d’altitude jusqu’aux saulaies des bords du Rhône, en passant par les pessières et les sapinières de montagne, les hêtraies et les pinèdes xérophiles, les châtaigneraies et les chênaies des collines, les peupleraies des grandes vallées.

Les reliefs accidentés sont essentiellement occupés par la forêt, alors qu’agriculture et urbanisation occupent la plaine.

Les régions forestières

  •  le Bas-Dauphiné, faiblement boisé, a une forêt composée de feuillus,
  •  les plateaux de Bonnevaux et Chambarans ont un boisement de taillis de châtaigniers, mélangés au chêne rouvre ou pédonculé sur environ 40 % du territoire,
  •  le Grésivaudan : la forêt est un mélange de futaie et taillis de chêne sur les piémonds du Vercors et de la Chartreuse. Sur Belledonne, le taillis de châtaignier cède sa place en altitude à des peuplements de chênes et hêtres, puis plus haut, d’épicéas. Le taux de boisement est voisin de la moyenne départementale.
  •  les plateaux du Vercors, de Chartreuse et les hauteurs de Belledonne sont occupés par la hêtraie sapinière, avec comme essences dominantes, le sapin et l’épicéa. La surface forestière avoisine les 60 %.
  •  la Matheysine et le Trièves-Beaumont ont un taux de boisement de l’ordre de 40 % et des peuplements majoritaires de pins sylvestres ou de hêtres.

Les propriétés forestières

La forêt appartient à l’Etat (20 100 ha), aux communes (56 600 ha) ou aux propriétaires privés (177 500 ha).
Les forêts relevant du régime forestier représentent 40 % de la surface boisée et se répartissent sur 256 communes, essentiellement en montagne. La forêt domaniale est surtout vouée à la protection et non à la production de bois.
La forêt privée appartient à 92 400 propriétaires et la surface moyenne par propriétaire est inférieure à 2 ha. Seulement 39 propriétés ont une surface supérieure à 240 ha.
Le volume sur pied en forêt représente 42,3 millions de m3 et l’accroissement courant annuel est estimé à 1,5 millions de m3.

En savoir plus

Contact DDT : Michel COLLIN  - 04 56 59 42 35