Derniers communiqués

Opération de secours au gouffre Berger - Point de situation - 13h45

 
 
Opération de secours au gouffre Berger  - Point de situation - 13h45

 Le préfet de l’Isère a activé cette nuit le plan secours spéléo dans le cadre de la disparition d’un pratiquant de spéléologie. Celui-ci a été vu pour la dernière fois mardi 23 juillet vers 15h30.

A ce stade, toutes les hypothèses sont prises en compte dans les recherches, et des moyens importants sont mis en œuvre pour le retrouver. Une quarantaine de sauveteurs spéléologues sont à pied d’œuvre, en provenance de plusieurs services de recherche et de secours (SDISService départemental d'incendie et de secours : Groupe de reconnaissance et d'intervention en milieu périlleux, PGHM, Spéléo Secours Isère, CRS Alpes), sous la direction du SDISService départemental d'incendie et de secours de l’Isère et avec l’appui technique du conseiller spéléologie du préfet.

L’appui de secouristes de plusieurs autres départements est nécessaire et coordonné par la zone de défense. Une équipe médicale sera également acheminée cette après-midi afin de pallier toute éventualité, y compris un accident parmi les secouristes qui sont fortement mobilisés.

À ce stade, la personne disparue n’est pas localisée. Il est rappelé que le Gouffre Berger représente un réseau souterrain complexe de près de 37 km de galeries, dont certaines n’ont pas encore été complètement explorées, 700 mètres de dénivelé sur un parcours de 1100 mètres au total, ainsi que des passages en milieu aquatique, et dispose de plusieurs entrées. Les recherches d’une personne s’inscrivent donc dans la longue durée et font appel à des moyens humains importants.

Les recherches se déroulent selon plusieurs axes :elles ont commencé par les zones où la personne recherchée a été aperçue par d’autres spéléologues. D’autres équipes sont actuellement engagées pour explorer les zones restantes.

En raison de la taille du gouffre (parcours principal, galeries secondaires, vasques aquatiques, grâce à des moyens adaptés), les recherches seront longues et se compteront en heures. Un prochain point de situation sera fait en fin d’après-midi en fonction des résultats des équipes de recherche engagées.

Concernant la pratique de la spéléologie, le préfet de l’Isère souligne la nécessité, avant de s’engager dans ce type de pratique sportive pouvant comporter des risques pour soi-même comme pour les autres, de bien connaître ses capacités et de respecter l’avis de professionnels, afin de ne pas mettre sa vie, ou celle des autres, en danger, et de respecter les règles inhérentes à cette pratique sportive à risque.

> CP - Point de situation sur les recherches au gouffre Berger - spéléologue recherché - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,12 Mb

Contact presse :

Service communication de la Préfecture

04 76 60 48 05

pref-communication@isere.gouv.fr

@Prefet38