Derniers communiqués

Le préfet appelle à la vigilance face au risque d’avalanches en Isère

 
 
Communiqué du 30 mars 2018

Le manteau neigeux est très atypique pour la saison. Il est conséquent et atteint parfois un record au dessus de 2 000 mètres d’altitude.

C’est pourquoi les riques d’avalanches restent marqués (de niveau 3) dans les massifs isérois, d’autant que deux épisodes neigeux sont attendus au cours du week-end.

Le préfet de l’Isère vous invite donc à la plus grande prudence dans la pratique de la randonnée, du ski, des raquettes et de toute autre activité de montagne.

Dans tous les cas, il est fortement déconseillé de quitter les piste balisées.

Hors piste : seules les pistes ouvertes sont délimitées, sécurisées et contrôlées. En dehors de ces espaces, vous évoluez à vos risques et périls.

  1.  Informez-vous sur les risques d’avalanche : tenez compte du drapeau d’avalanche, des pictogrammes et des bulletins météorologiques affichés aux points de passage les plus fréquentés de la station. Interrogez, si besoin, les pisteurs secouristes et les professionnels de la montagne. Les pentes les plus fortes sont indiquées sur : www.geoportail.gouv.fr/donnees/carte-des-pentes .
  2.  Faites appel à des professionnels : quoi qu’il en soit, ne partez jamais seul en hors-piste, indiquez votre parcours et votre heure prévisionnelle de retour.
  3.  Établissez un itinéraire adapté à votre niveau : informez-vous sur l’itinéraire choisi avant de l’emprunter. Ne surestimez pas vos capacités physiques et votre niveau technique.
  4.  Soyez localisable : équipez-vous d’un détecteur de victime d’avalanche (DVA), appareil émetteur-récepteur qui doit être porté sous la couche vestimentaire extérieure. Il est indissociable de la pelle et de la sonde dans votre sac à dos. Il est essentiel de tester son DVA avant toute sortie et de s’entraîner régulièrement à son utilisation. Vérifiez l’état des piles et mettez en marche le mode « émission ». Ayez également sur vous, au minimum, un réflecteur passif.
  5.  Ne suivez pas n’importe quelle trace : une trace n’est absolument pas un gage de sécurité et peut vous conduire dans des endroits dangereux, d’autant que certaines traces sont faites par des speed-riders (équipés de parapentes).
  6.  En cas de doute sur la stabilité de la neige : espacez-vous ou mieux, ne passez qu’un par un, surveillez-vous mutuellement et attendez dans un lieu surélevé ou à l’abri.
  7.  Renoncez si les conditions sont trop incertaines : avant de vous engager hors piste, prévoyez un itinéraire alternatif plus sûr au cas où les conditions ne soient pas celles attendues.

Les pictogrammes : Depuis la saison hivernale 2016-2017, l’information sur le risque d’avalanche évolue : des pictogrammes européens complètent ou remplacent progressivement les drapeaux d’avalanche dans les stations.

> Communiqué de presse - Risque avalanche hors saison - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,35 Mb