Communiqués 2013

Action des services de police dans la lutte contre les produits stupéfiants dans les quartiers sensibles

 
 

Communiqué du 2 avril 2013.

Grenoble, le 2 avril 2013

COMMUNIQUE DE PRESSE

Action des services de police dans la lutte contre les produits stupéfiants dans les quartiers sensibles

Depuis le seul début de l’année 2013, la police nationale a été amenée à effectuer plus de 430 visites de parties communes dans  les quatre quartiers de Grenoble (La Villeneuve, Teisseire et Mistral)  et d’Echirolles (La Ville neuve) qui constituent la nouvelle zone de sécurité prioritaire (ZSP) installée en préfecture, en présence des élus des deux communes, le 11 mars dernier.

Ce nombre tout à fait significatif d’opérations ciblées sur les lieux que souhaitent s’approprier les trafiquants de produits stupéfiants démontre que ces quartiers sont bien des lieux qui font l’objet, par la police, d’une attention non seulement spéciale mais également permanente (plus de 3,6 visite de partie commune par jour).

Pendant ce même premier trimestre 2013, plusieurs affaires emblématiques dans le domaine de la lutte contre les trafics de drogues ont été réalisées dans ces secteurs :

  • dans le quartier Teisseire, à la demande d’un bailleur social, la police en procédant à l’ouverture de la porte d’un appartement laissé vacant, découvrait un stock important de produits stupéfiants (dont 5,3 kg de résine de cannabis), des armes et différentes traces qui ont permis, après investigations, de faire tomber un réseau local de six dealers dont cinq ont pu être interpellés et incarcérés dans les différentes maisons d’arrêt de la région ;
  • dans le quartier Mistral, sur la base d’un renseignement, les fonctionnaires de la brigade anti-criminalité ont mis à jour un dispositif élaboré de vente de produits stupéfiants ;  jugés en comparution immédiate, les deux principaux mis en cause étaient placés en maison d’arrêt et condamnés ;
  • dans le quartier de La Villeneuve (Village Olympique), suite à une série de surveillances effectuées par la brigade spécialisée de terrain (BST), des produits stupéfiants, des motos volées, différents matériels de conditionnement de stupéfiants étaient découverts dans un local technique ;
  • dans le quartier de La Ville neuve d’Echirolles, la brigade des stupéfiants procédait à l’interpellation de deux individus et à la perquisition de leur appartement ; les policiers ont pu établir des approvisionnements en drogue à partir d’autres quartiers proches.

Ces faits ne constituent que des exemples récents (trois derniers mois)  parmi d’autres qui caractérisent l’action permanente des forces de police. Aujourd’hui encore, à l’occasion de l’une de ces visites régulières de parties communes, les policiers ont découvert un nouveau point de vente et de stockage de résine de cannabis et de cocaïne.

Les premières réunions des cellules opérationnelles de la nouvelle ZSP auront lieu ce mois-ci. Les actions coordonnées des différents services de l’Etat (police, douanes, impôts, URSSAFUnion de recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d'allocations familiales, …) permettront, en liaison étroite avec le Procureur de la République de Grenoble, d’accentuer encore plus la lutte contre les trafics divers, tout en s’attaquant également à l’économie souterraine.

Avec les élus (commune, département et région), les acteurs locaux (bailleurs, missions locales, responsables des transports collectifs),  l’Etat  conduira une politique partenariale très poussée.

Enfin , la politique de prévention de la délinquance ne sera pas pour autant abandonnée ; pour le seul budget du fonds d’intervention sur la prévention de la délinquance (FIPD)

  • 232.000 € seront consacrés en 2013 à la seule ZSP de Grenoble-Echirolles ;
  • 569.000 € seront affectés aux autres secteurs concernés par un contrat urbain de cohésion sociale.

CONTACT PRESSE
tél. 04 76 60 34 00

Le communiqué :

> Communiqué presse 02-04-13 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,04 Mb