La biologie des termites : description et propagation

 
 

Il existe de nombreux insectes xylophages, mais les termites constituent les ravageurs les plus redoutables.

Fuyant constamment la lumière, les termites sont difficiles à repérer. Venant du sol, il faut d’abord chercher leur présence dans les éléments en bois en contact avec les sols ou les murs, mais ils peuvent également dégrader tous les matériaux contenant de la cellulose. Les facteurs favorables à leur développement sont l’humidité, la chaleur et l’obscurité.

termites

Quelques indices peuvent néanmoins laisser supposer leur présence :

  •  une plinthe qui cède, un fragment de boiserie arraché à la suite d’un choc, peuvent révéler un bois complètement évidé ;
  •  les galeries tunnels construites à la surface des murs ;
  •  de minuscules trous noirs, gros comme une tête d’épingle, sur les plâtres des plafonds et des murs ;
  •  l’envol d’une partie des individus qui s’échappent d’une fente d’un mur lorsque les termites essaiment.
   
degat-bois_cle721d27

Dégât du bois

Si quelques indices peuvent laisser supposer la présence de termites, leur identification précise nécessite une expérience et des connaissances techniques. Il est vivement conseillé de se rapprocher d’un expert.

Comment se propagent-ils ?

Par extension  
Lorsque les termites cherchent à occuper un espace de plus en plus étendu ;
Par transplantation 
lorsqu’un groupe de termites se retrouve isolé par rapport au reste de la colonie, il peut créer une nouvelle colonie.
C’est ce qui arrive lorsque des matériaux d’anciennes constructions infestées ou de bois contaminés sont mis en décharge ou entreposés sans précaution ou traitement préalable.
Une mise en œuvre adaptée et un traitement anti-termites agréé permettent sans risques l’utilisation du bois dans les constructions neuves ou à rénover, y compris dans le périmètre de protection.