Actualités des particuliers

Sécurité routière : opération de sensibilisation des classes de 2nd Pro Ga du lycée Louise Michel

 
Sécurité routière : opération de sensibilisation des classes de 2nd Pro Ga du lycée Louise Michel

De la sensibilisation à la sécurité routière à la visite de la brigade motorisée de l’Escadron Départemental de Sécurité Routière (EDSREscadron départemental de sécurité routière) de Pont de Claix,

Les 3 classes de seconde pro GA, gestion administration, ont eu une sensibilisation à la sécurité routière et ont pu découvrir par ce biais les missions des gendarmes motorisés. L’objectif de cette action était de faire prendre conscience aux jeunes des dangers des comportements à risque et de l’importance des missions des forces de l’ordre qui sanctionnent lors d’infractions, mais qui font aussi de la prévention.

L'action s'est déroulée en trois parties.

Tout d'abord, fin mars, Madame Cattin-Bertrand est intervenue dans chaque classe en tant qu’intervenante départementale sécurité routière (IDSRIntervenants départementaux de sécurité routière) mais aussi enseignante avec l'aide des professeurs principaux et de Madame Lagier, (en prévention santé environnement) afin de préparer au mieux les élèves dans l'identification des dangers de la route pour les jeunes de leur âge. Les élèves ont pu découvrir les différentes statistiques montrant que les jeunes sont souvent victimes et/ou auteurs lors d'accidents de la route. Des échanges ont eu lieu suite à la projection de spots de petits films de prévention sécurité routière. Les jeunes n’ont pas toujours conscience des risques encourus, notamment, par la prise de produits psycho actifs tels qu’alcool et stupéfiants. Ils se sentent invulnérables et lors de la conduite d’un véhicule, les conséquences peuvent être dramatiques. En France, en moyenne 23 jeunes (âgés entre 13 et 24 ans) sont tués sur la route chaque semaine, le facteur "alcool" est souvent présent dans ces accidents.

Ensuite, le lundi matin 3 avril, les élèves ont pu circuler dans 4 ateliers organisés autour de 4 thèmes:

  •  Le premier atelier offrait aux jeunes l'opportunité d'une mise en situation de risques 2 roues motorisées ou en voiture. Un IDSRIntervenants départementaux de sécurité routière leur a expliqué leurs erreurs.
  •  Le 2ème atelier était celui de « l'alcool et conduite » avec les lunettes alcoolémie pour faire découvrir l'incompatibilité de l'alcool avec la conduite. Un IDSRIntervenants départementaux de sécurité routière intervenait et guidait les jeunes et les interrogeait sur les sensations vécues.
  •  Le 3ème atelier était un atelier de sensibilisation au handicap suite à un accident de la route. Des témoignages de jeunes accidentés handicapés ont été projetés et une discussion s’en est suivie.
  •  Le 4ème atelier était animé par 2 gendarmes de la brigade motorisée dont le Major Elliabé et l’adjudant Allain de la Brigade de Claix qui expliquaient leurs différentes missions ainsi que les dangers sur la route avec les outils qui permettent de sanctionner les conducteurs en infraction. Ils soulignaient l’importance pour les usagers de la route de redoubler de vigilance en vue de réduire le risque routier.

Le lundi matin 10 avril, les 3 classes ont pu visiter à tour de rôle la brigade motorisée de Pont de Claix, découvrir la nouvelle voiture banalisée qui comprend un radar intégré qui est capable de contrôler les véhicules en excès de vitesse dans les deux sens de circulation et alors qu'il roule au milieu du flot de circulation. Certains élèves ont pu s’installer dans cette voiture. Les élèves ont découvert aussi les 8 motos des gendarmes et même les essayer, puis ils ont pu voir les différents outils utilisés par ces forces de l'ordre dont la mission essentielle est de lutter contre l'insécurité routière.

Nous pouvons remercier les IDSRIntervenants départementaux de sécurité routière, personnes bénévoles nommées par le préfet de département, ainsi que M.Da Col actuel responsable du service sécurité routière et risque de la DDTDirection départementale des territoires, les gendarmes de la brigade motorisée, par l’intermédiaire du commandant O.KEMPF avec lesquels le projet a été élaboré ainsi que les enseignants pour leur investissement et les élèves pour leur participation et leur sérieux dans leurs réflexions. En effet, ces derniers ont fait preuve d'intérêt pour ce thème qui les touche de près et peut-être que la rencontre avec les forces de l'ordre sous l'aspect prévention a généré des vocations.